Posté par : Toine lundi 24 août 2015

Il existe quelques petites tourbières en Morvan, certaines aménagées et d'autres moins accessibles et moins entretenues...
Elles se sont développées sur un sol acide dans des dépressions alimentées par des eaux de ruissellement.  On parle plus de prairies para-tourbeuses en raison de leur faible épaisseur en tourbe (moins d'un 1m en moyenne). Ces zones humides présentent un grand intérêt floristique et faunistique où de rares espèces peuvent être observées...
C'est le cas de la fameuse plante carnivore, le droséra à feuilles rondes ou du lézard vivipare que l'on trouve au milieu des sphaignes, mousses caractéristiques des tourbières...

Lézard vivipare

Dolomède des marais

Droséra à feuilles rondes

Fleurs de droséra

Callune "fausse bruyère" à gauche et droséra à droite
Insecte capturé dans un droséra

{ 8 commentaires... lire ci-dessous ou Commentaire }

  1. Superbe! je ne savais pas que ça existait dans le morvan, notamment la plante carnivore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Oui le Morvan est plein de richesse.

      Supprimer
  2. Magnifiques photos , le Morvan cache bien ses trésors .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Oui le Morvan est plein de surprise...

      Supprimer
  3. Ton petit tour de tourbière nous remémore cette belle journée dont le principal intérêt fut la découverte de ce minuscule Drosera !

    RépondreSupprimer
  4. Réponses
    1. Le drosera (du grec ancien droseros, couvert de rosée, drosos signifiant la rosée), ou rossolis (du latin ros solis, la rosée du soleil)...

      Supprimer

- Copyright © d'un instant à l'autre | photoblog nature par Toine - Skyblue - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan - Modified by Toine 2014 -